Le Voyageur des âmes

La passion du voyage à travers les humains

Yangoon – Une journée spontanée

Le touriste planifie et tente de tout faire marcher comme il l’avait prévu. Le voyageur se laisse porter par les événements et essaie de maitriser sa barque dans le flot des événements, en donnant des coups de pagaie dans la direction du flot. Aujourd’hui, c’est un exemple parfait.

Cela a commencé par une période moche. J’ai passé une première nuit à me battre avec mes intestins. J’avais été chanceux jusqu’à présent, mais ça devait arriver, et c’est arrivé. Mais heureusement, ma docteure avait prévu le coup. Donc, ça va mieux. Pour le moment 😉

Donc, au lever, mettons que mes idées n’étaient pas positives. Mais, au petit déjeuner, la Grand Maman de l’hôtel ou j’habite est venu me voir. Une femme adorable, qui m’a raconté son pays pendant plus de deux heures, avec une telle passion, et un amour de celui-ci. Nous avons parlé de l’époque de la colonisation britannique, de la guerre, et d’aujourd’hui. Une des meilleures conversations que j’ai eues ici, depuis que je suis au Myanmar. Deux heures de pur plaisir…

Mon plan de la journée était d’aller acheter un billet de train pour Bago à deux heures de train, afin de visiter cette ancienne capitale. Mais arrivant à la gare, j’apprends que nous sommes une journée fériée et il y a beaucoup déplacement de la population dans ces périodes. Les gens qui travaillent toute l’année, en profite pour visiter la famille. De plus, ce soir pour les bouddhistes, c’est la journée de la pleine lune, ce qui est très important. Donc, pas de place. Le prochain départ est dans 4 jours… Donc, on oublie le train. Et finalement, je rencontre Maci, un gentil allemand avec qui nous discutons. Lui voulait aller à Mandalay par train, rebelote, lui non plus ne part pas.

Finalement, autre changement. Je ne vais pas au sud, et je ne prends pas le train encore…. Pour moi , après avoir manqué le train de Mandalay, je crois que cela ne sera pas celui de Bago non plus. Il y en a un autre au nord, que je pense prendre. On verra si la chance est avec moi, comme disent les bouddhistes. On continue, je change encore mon itinéraire pour aller directement au Lac Inlé par avion. J’ai oublié de dire que le bus, le moins possible d’ici la fin du voyage!

Autre plan de la journée, aller voir le Musée d’histoire de Yangon… J’aime toujours aller dans ces musées afin de me faire une idée de l’histoire, et de l’explorer un peu plus…. Très heureux, Maci et moi nous dirigeons vers ce musée. Et vous savez quoi, c’est férié donc le musée est fermé, comme la plupart des installations gouvernementales.

Donc, finalement Maci et moi, se retrouvons à marcher… dans un parc d’attraction, une petite Ronde locale ou une fête foraine. Toute la population est là, vivante, et fêtant cette belle journée fériée, en préparation du nouvel an au Myanmar qui a lieu dans quelques semaines. La fête des eaux… Dommage je n’y serai pas, mais c’est génial de voir les gens le prévoir avec anticipation

Une vraie bonne discussion sur la vie, la démocratie, les affaires, la coopération internationale… et l’influence des pays de l’ouest sur l’Asie et bien sur l’inverse.. Finalement, une journée qui ne c’est absolument pas déroulée comme elle était prévue, mais une surprise… C’est à croire que lorsque l’on écoute le chemin, il nous mène à bon port…

Voici les photos de la journée (pas celle du matin 🙂

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© 2021 Le Voyageur des âmes

Thème par Anders Norén

Translate »
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Pinterest
Instagram