Phnom Penh- La découverte


Me voici à Phnom Penh (que l’on peut dire comme  » P-Nomme Peine » en français car on ne prononce pas les h et c’est ce qui se ressemble le plus de la langue Khmer

Une ville que je vais découvrir un peu plus aujourd’hui, mais voici mes premières impressions. Elles sont vraiment bonnes. À vrai dire, le Cambodge fait position de petit pays dans cette mer d’Asie avec ses 16 M d’habitant. Et Phnom Penh est une ville de 1,5 M d’habitant, soit à peine plus grosse que Montréal.

Mais le trajet pour se rendre ici a été sportif. Une route prévue de 3 heures pour faire 150 km, c’est transformé en 5 heures de mini bus exigu rempli, ou nous avons passé le voyage à sauter d’une bosse à l’autre. Mais bon, c’est le Cambodge, et comme je le disais, tout est en construction ici. La route principale qui relie le sud au nord est en pleine reconstruction, et lorsque l’on fait les choses, les chinois, le font vite et bien. Des machines partout et des gens qui travaillent vraiment dur sous ce soleil de plomb. Donc, facile à comprendre le « miracle chinois ». Ils ne l’ont pas volé, ils le construisent!

En tout cas, ici, je reconnais bien les Cambodgiens et cette gentillesse. On voit bien qu’à la Capitale, il y a un peu plus de sollicitations, mais à peine, et surtout pas insistant. Tu leur dis non, il ne forcent pas. Donc, plus facile. 

Après un petit 2 km de marche j’arrive à l’hôtel que j’avais booké, que j’ai changé pour un autre. Après les péripéties dans la hutte de sable, bien que confortable, mais pas très pratique, et surtout, je crois qu’après 2 semaines de petits trucs, j’ai décidé de me payer une belle chambre pour la Capitale. Une chambre à 30$ dans une hôtel bien beau et bien propre. Ca fait du bien, avant de retourner dans la jungle au nord. Le temps aussi de faire du lavage et de se remettre en selle.

En attendant, j’ai visité Phnom Pen hier soir. C’est franchement très beau. Oui, il y a des quartiers moins beau, comme dans toutes les villes en développement, mais le centre est vraiment mignon et ça donne le goût d’y rester. Donc, j’y reste 3 jours. 

Donc, je vous mets les photos du jour en attendant de vous en dire plus sur cette ville que je crois que je vais bien aimer.

L’espace des jambes dans le bus. Et c’est sur, je n’ai pas la grandeur asiatique

On découvre de très beau coin en chemin

Les tracteurs sont partout. ici tous se construit à vitesse grand V

Mais la découverte en vaut la peine

Ici toutes les villes ont ces monuments à l’amitié avec le Vietnam. Les mauvaises langues disent que c’est de la propagande 🙂

La pagode d’argent

A l’intérieur de la pagode
Les enfants jouent le long du cher Mekong qui est magnifique ici. C’est très loin du Mekong boueux de Ho Chi Minh

Le marché de poissons vivants
Please follow and like us: