Lac Inlé- La vie sur l’eau

Une belle journée sur le lac et les alentours. Car il faut le dire, ici il n’y a pas de rues donc le bateau est le seul moyen de transport. 

Une journée qui a débuté dans une petite installation ou l’on tisse les tissus à la main, comme on le faisait il n’y pas longtemps, à vrai dire il y a moins de 10 ans au Myanmar. Ici on tisse et on vend les tissus originaux. Avec du coton, de la soie mais aussi des fils de lotus où vous verrez un peu plus dans les vidéo. 

Une belle rencontre aussi avec la dame de la boutique qui était très heureuse de voir Tricolaine et la belle boutique. Elle lorsque je lui dis que ma femme avait une boutique de laine, elle était très heureuse et m’a confié qu’elle aimerait cela toucher de la laine un jour. Qui sait, peut être que nous reviendrons un jour. 

Autrement, pleine de petites découvertes que je vous partage dans ces quelques photos d’hier.

Un beau lever de soleil pour débuter la journée
Le bateau et mon chauffeur. Car ici, impossible de le faire seul.
Une belle randonnée dans le village
Et bien sûr, comme tout les villages, il y a une pagode, sur l’eau cette fois à Inn Paw Khone
Nous arrivons à l’atelier de filage
La gentille guide explique la technique du filage du fil de lotus.
Et le tissage traditionnel
Les champs de lotus environnant l’atelier
Ici les ingrédients pour les teintures. Le coco pour la couleur chair, le bois de manguier pour le rouge, le gingembre pour le jaune, une autre sorte de bois dont j’ai oublié le nom pour le noir et les feuilles de lotus pour le vert.
Et bien sûr, la boutique.
La proprietarie qui salue Jacynthe
Elle et son équipe
Elle et son mari
Et on repart
Tout se construit, même ici sur l’eau. ici un nouveau bâtiment en construction.
Encore des pagodes sur l’eau
Les pêcheurs au loin
Le vol des Ibis noir. Très content de les avoir vu. C’était la premiere fois
Les algues servent aussi d’engrais pour les jardins flottants que nous verrons plus tard
Les jacinthes d’eau sont partout sur le lac
Nous voyons les jardins flottants. Et lorsque l’on dit flottant, ils sont flottants. On installe des formes de bambous, ou l’on mets de la terre et des herbes sèches. Les plants flottent littéralement sur la surface de l’eau et maintenu par des bambous plantés au fond de l’eau. À cet endroit, l’eau a présentement 3 mètres d’eau. Ici des tomates poussent en flottant sur le lac.
La cabane du fermier d’eau
Ici, l’eau à boire est livré pour la population dans des bouteilles recyclées. La livraison est quotidienne, et comme à bien des endroits dans les villages, la livraison coûte beaucoup moins cher que de bâtir et maintenir des usines de filtrations partout dans le pays.
Les électriciens au travail sur des barques
Oups.

Et j’ai oublié de mentionner qu’il n’y a pas terre la. on est sur l’eau et en bateau…

électricité-eau-fils…. je ne sais pas…
Les digues que vous voyez, sont en fait des petites écluses qui permettent de monter le niveau de l’au à coup de 30 cm par digue. Le bateau passe par la petite espace entre les digues
Plus souvent les digues sont en bambous
Les forêts de bambous, partout sur le rives
Autre village, autre pagode
La nouvelle pagode de Phaug Daw Oo. Assez belle et majestueuse.
La fameuse pagode flottante qui est sortie seulement lors des jours de fêtes
et on reviens tranquillement
Et une autre très belle journée qui se termine.
Please follow and like us: