Le Voyageur des âmes

La passion du voyage à travers les humains

La Vallée d’Angkor- Témoignage de l’Empire

Siem Rep- Angkor Vat

Être ici a Angkor Vat est pour moi un des moments forts de ce voyage. Les fameux temple d’Angkor, pièce de patrimoine mondial de l’Unesco depuis 25 ans est définitivement un endroit magique. Mais comme tous les endroits magiques, connus, autant beau il peut être, autant visité il l’est. Donc, oui content d’être ici, mais aussi, tu te rends compte que les 6000 visiteurs par jour lors de la forte saison sur le site occupent une place importante. Ce qui fait que d’y être, c’est aussi accepter d’être avec 6000 personnes en même temps.

Mais en soit c’est définitivement à voir. Je ne vous ferai pas un cours d’histoire complète car il y a des gens beaucoup mieux que moi pour le faire, et je ne pourrai que réécrire les informations des guides et de Wikipedia, ce qui pourrait être assez fastidieux. Et que finalement, il ne faut pas oublié que je suis un peu en vacances 🙂

Mais voici quelques notes historiques pour vous référer.

L’Empire Khmer a prospéré entre le 6e siècle et le 14e siècle de notre ère. Dans cette partie du monde, quatre grande civilisations ont prospéré en même temps. Les Thai (qui représente la principale ethnie de la Thaïlande, les Cham (que nous avons vu au Vietnam qui occupait la partie sud ouest du Vietnam, et les Chinois du Yunnan, les Song et bien sûr les Khmer. Pour faire simple dans les explications, nous dirons que ces quatre civilisations ont balancé entre l’harmonie, le commerce, les rivalités, les alliances, les guerres et les défaites. Ainsi, tout au long de ces époques les batailles se sont succédées.

Entre le 12e et le 14e siècles, les rois Khmer ont installé leur emprise sur cette partie du monde afin de bâtir un vaste empire, combattant tantôt, les Thai ou les Cham, avec comme principal allié les chinois.

Tout au long de cet empire, une vaste agglomération c’est construite dans la region, faisant de la region l’une des plus populeuse du monde. Alors que l’agglomération de Londres compte au 14e siècle moins de 500 000 personnes, celle d’Angkor en compte plus de 1 000 000. Ainsi, ce vaste territoire est complètement défriché, organisé et urbain. En ce sens, les rois de l’époque, ont construits des temples à leur gloire et à la gloire de leur dieux. Ainsi, passant tantôt des cultes hindouistes aux cultes bouddhistes et revenant aux hindouistes, les temples ont changé plusieurs fois de vocations. Mais ils avaient tous la même fonction, celle d’assoir les autorités royales. Tout comme les Egyptiens, les Incas, les Mayas, les européens, les chinois cette pratique dans le but d’instaurer et de maintenir l’autorité était pratique courante à cette époque du Moyen Age.

Mais comme j’ai pu le voir, les rites religieux différent, mais l’essentiel des éléments restent. Ainsi, j’ai pu voir plein de similitude entre les Mayas et les Khmer, deux civilisations qui ont connu leur période de gloire au même moment, et qui ont déclins probablement pour les mêmes raisons : la surexploitation de la terre, leur richesse, et des hommes.

Le pays Khmer, ayant des ressources d’eau potable la plus importante de la region, c’est retrouvé, par la surexploitation du bois, des terres et de l’eau, à ne plus pouvoir nourrir la population croissante de sont empire. Et finalement, lorsque les envahisseurs sont arrivés, les rois khmer étaient alors trop faibles pour leur faire face.

Apres le 15e siècles, ces magnifiques bâtiments sont restés cachés dans la foret jusqu’au moment ou un explorateur français, lisant les anciens textes chinois, découvre cette civilisation perdu et retrouva ce site au 19e siècle.

Mais là aussi, les guerres successives, ont remis les temples aux oubliettes. Le site a bien failli disparaître sous les bombes américaines pendant la guerre du Vietnam, tout comme les sites archéologiques Cham qui n’existent a peu près plus maintenant. Les français sont intervenu auprès des autorités américaines, empêchant une catastrophe. Les communistes, et plus tard, les partisans de Pol Pot y ont trouvé refuge jusqu’à la fin de la guerre civile cambodgienne en 1997.

Maintenant, le site est la véritable attraction touristique. Actuellement, les recherches archéologiques ne sont pas encore complètement en action, mais grâce aux fonds indiens, japonais, italiens et chinois, les temples sont remis en forme, un morceau à la fois.

Aujourd’hui j’ai fait la visite de trois principales structures. Là encore, je ne ferai pas la description complète que vous pourrez retrouver ailleurs sur le web, mais voici quelques mots et quelques explications.

Pour plus de detail, voici ce que ditWikipedia:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Angkor

Finalement, ne vous en faites pas pour la nature, elle reprend toujours ses droits. Elle sera là bine après nous!

Voici les photos commentées

Steph

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© 2021 Le Voyageur des âmes

Thème par Anders Norén

Translate »
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Pinterest
Instagram