Le Voyageur des âmes

La passion du voyage à travers les humains

Casablanca – Un premier coup d’oeil de la Vieille Medina

C’est le moment des premières, après la première fois en Tunisie à Tunis il y a deux semaines, c’était aussi la première journée au Maroc aujourd’hui. Et une superbe journée !

Le Maroc, le grand rival amical de la Tunisie, est l’un des pays du Maghreb axé vers la modernité, tout en gardant un fort appartenance à ses racines. Contrairement à ses frères, le Maroc est bien ancré dans sa royauté, ou le roi Mohamed VI règne depuis plus de 20 ans. Il l’a reçu de son père Hassan II et qui le donnera à son son fils Hassan III. Et on le sent ici, le roi est présent, visible et respecté. Malgré ce qui pourrait être senti par les occidentaux comme un régime ancien, ici la royauté a permis le pays de s’orienter vers l’avenir et de maintenir une stabilité politique dans les tourmentes. 

On se sent ici à Casablanca comme chez nous. Les gens pratique l’Islam comme ils le veulent. Certaines portent le hijab ( le foulard sur les cheveux) d’autre non. Et en fait, les hijabs sont vraiment jolis, de toute les couleurs, et ce qui met en évidence le visage et bien sûr les yeux. J’ai même vu des jeunes avec un hijab mais avec un bonnet à oreilles par dessus ou des hijabs aux motifs de bandes dessinées. Ici le hijab est un vêtement comme un autre.

C’est la même chose du côté des hommes, certains sont traditionnels avec la barbe et le djellaba (la robe traditionnelle musulmane des hommes) d’autres pas. 
Certains font leurs 5 prieres par jour, d’autres pas. En fait, on sent vraiment ici une ouverture et une certaine liberté. De plus, la religion catholique, juive et bouddhiste sont aussi présents dans la ville, bien qu’en minorité certainement. Et en discutant avec le chauffeur de taxi, il m’expliquait que le « garant de la liberté et de la tolérance est le roi lui-même. Et ce que le roi dit, on le fait » me dit il avec le sourire! 

Aussi, dans cette ville où les minarets sont bien présents et visibles, l’appel à la prière marque les journées ce qui rends l’atmosphère vraiment agréable. C’est une douce routine qui est comparable aux sonneries des cloches des pays plus catholiques. 

***

Comme je l’avais remarqué en Tunisie, les gens sont fondamentalement heureux de nous voir. Et oui, je me sens vraiment très bien ici. Et bien que c’est probablement une formule de politesse normale ici, la bienvenue est la formule la plus utilisée. Et un phénomène très unique, même les étrangers offrent leur numéro et veulent le tien au cas on aurait besoin. Une attention un peu déroutante au début. 

Pour bien sentir le Maroc, j’ai décidé de prendre un hôtel à l’extérieur des sentiers touristiques haut de gamme, et prendre un petit hôtel 2 étoiles en plein milieux de la vieille Médina. Le chauffeur de taxi c’était étonné que j’ai réservé à cet endroit, alors que la plupart des gens d’affaire réservent dans les hôtels de luxe, qui sont par rapport aux prix occidentaux, assez comparable. Il est certain que ces hôtels offrent toutes les commodités touristiques. Personnellement, je voulais sortir de ce « pattern » et vivre un peu plus près des gens. 

Alors l’hôtel est dans la vieille médina, ce qui veut dire que les voitures se fraient un chemin difficilement à dans ces petites rues étroites. De plus, l’hôtel est en jet de pierre de l’auberge de jeunesse. Donc en fait, une localisation assez parfaite pour être près des gens. Et la vieille Médina est comme celle de Tunis en plus petite, remplies non seulement de boutiques de toutes sortes, mais aussi de vie normale. Les familles, les enfants, les vendeurs et bien sûr les chats, y sont omniprésents. Je me sens en plein quartier populaire, avec le vrai monde de la classe ordinaire. 

Voilà quelques unes des photos de cette arrivée et de cette vieille Médina. Et franchement, vraiment content d’avoir fait « autrement ». La plupart des gens d’affaire choisissent les grands hôtels un peu plus loin. Ce qui particulièrement surpris les proprios de l’hôtel.

Voilà pour le moment, et suit le reportage photo!

Assalamu alaykum
Qui signifie « que la Paix soit avec vous ». 

Stéphane.

Mon compagnon de voyage aujourd’hui. Il était adorable le petit!
Une photo croquée à l’atterrissage
L’ancienne entrée de la vieille Medina en rénovation
L’hôtel dans la vieille médina. L’hôtel central a été construit en 1912 à l’époque du protectorat français. Selon les proprios, c’était aussi un hôtel à l’époque. Mais finalement, j’ai trouvé une inscription plus tard, qui parle d’entrepôt.
Voici les inscriptions de l’architecte
La vue de la chambre. On y voit la place et le port.
Un grand escalier comme on n’en voit plus. Ils sont souvent enlevé pour faire place à des ascenseurs
J’ai commencé ma visite marocaine par un super restaurant qui se nomme « la Sqala », construit dans une ancienne fortification afin de défendre la Médina.
Voici l’entrée
Et la tajine. Jarret de veau aux pruneaux, abricot et dates. Délicieux.
Et la sauce et le thé à la menthe.
Quelques parties ancienne de la Sqala
La Sqala était jadis un fort de protection. En fait, comme les rempart ne sont pas très haut, on le voit bien que les canons sont plutôt décoratifs aujourd’hui. Mais au 16e siècle, la sqala menait directement sur la mer, qui était vrombissait au pied, et beaucoup plus creuse. Aujourd’hui, les remblais ont permis de construire le port, ce qui fait que la sqala est assez loin de la mer. Mais quand même le point de vue en vaut la peine.
Voilà, si les détails de l’histoire vous intéresse!
Quelques images croquées de la Medina le soir
Ici voici un « temple » dédié au Roi, Mohamed VI
Le minaret d’une mosquée et le panneaux de publicité moderne. Lors du prochain texte, on parlera un peu plus des mosquées.

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© 2021 Le Voyageur des âmes

Thème par Anders Norén

Translate »
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Pinterest
Instagram